Littérature

Calendar Girl Mars

couv27226888Titre : Calendar Girl Mars

Auteur : Audrey Carlan

Date de parution : 02/03/2017

Edition : Hugo Romance

Synopsis :

Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant italien.

Mon avis :

Comme j’avais acheté le troisième tome en pensant que j’allais apprécier cette saga, je me suis quand même lancé dans la lecture du mois de Mars… Et autant dire que le sentiment d’abandon m’a habité tout au long de la lecture de ces 155 pages.

Mia ne fait que se lamenter sur sa possible histoire avec Wes et cela dès les premières pages. J’avais juste envie de lui dire « Mais c’est toi qui là voulu, alors arrête de te plaindre ! ». Dans le livre Mia dit à sa meilleure amie que c’est une nympho… Personnellement j’ai plutôt pensé que c’était l’inverse vu c’est réaction à chaque fois qu’elle découvrait un nouvel homme.

J’étais super heureuse de savoir que l’homme du mois de Mars était gay ! Je suis fan des romances M/M alors savoir qu’on allait avoir un tome comme ça, mes yeux ont pétillés de bonheur… Mais en fait non, tout tourne autour de Mia et on n’apprend pas grand-chose sur la romance Tony et Hector qui pourtant avait l’air d’être un super couple à découvrir. Je me suis aussi dit « Youpi ! Elle ne va pas parler du sexe de son partenaire mensuel durant 150 pages ! » Mais c’était avant de voir que Wes aller faire son grand retour pour lui offrir du sexe par téléphone.

On retrouve de bon gros cliché à chaque pages, sur la famille italien catholique, bruyante, qui parle avec ses mains et surtout étroite d’esprit car l’homme du mois ne veut pas faire son coming-out de peur d’être rejeter par la mama. En plus de ça, Mia arrive quand même à baver sur son client homo, et fait plus office de conseillère conjugale plutôt que d’escorte girl.

Le seul gros point positif c’est que dans ce tome-ci, elle passe plus de temps avec sa famille et qu’elle reconnait ne pas avoir été très présente et qu’elle n’a pas vraiment pris soins d’eux, et surtout de sa meilleure amie, depuis deux mois. J’ai adoré la sœur de Tony, elle me rappelait tellement ma sœur que ça en était presque dérangeant par moment.

Tout ça pour dire que ce tome était bourré de cliché, qu’on en sait pas trop sur les personnages secondaires (comme à chaque fois) et que Mia commence à comprendre qu’elle n’est pas le nombril du monde et qu’elle a quand même une famille en dehors de ses plans culs du mois.

Note : 13/20  J’ai trouvé ce troisième tome un peu plus intéressant, il relève un peu la barre des deux autres. Mais cela n’a pas suffi pour me faire changer d’avis, j’arrête cette série où l’héroïne me tape vraiment sur les nerfs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s